Parc national d’Ankarana

L’ancienne réserve naturelle d’Ankarana sur l’île de Madagascar est maintenant un parc national. La réserve naturelle d’Ankarana, d’une superficie d’environ 180 km², a été fondée en 1956 et officiellement inaugurée en même temps. Le parc national est situé dans la partie nord de l’île, à proximité du parc national de la Montagne d’Ambre. La plus grande ville portuaire la plus proche est Antsiranana à une centaine de kilomètres au nord. Dans le sud du parc la distance à Ambilobe, la capitale du même district est à environ 30 kilomètres. Entre ces deux villes se trouve le parc national d’Ankarana, nommé d’après la population d’Antankarana qui y vit. Traduit en français, cela signifie « les gens des rochers ». Cela fait référence aux Tsingy rouges. C’est une caractéristique géologique sur l’île. Tsingy signifie « marcher sur la pointe des pieds ». C’est une allusion aux formations rocheuses presque bizarres et pointues. Ils atteignent jusqu’à 20 mètres de haut et courent de plus en plus minces vers la pointe, comparable à un crayon. Ce Tsingy est une zone largement répandue sur le calcaire du parc avec un système de grottes souterraines comme la maison pour les chauves-souris. Plusieurs sentiers mènent à travers ce paysage inhabituel, jusqu’au point culminant. La large vue panoramique sur l’océan Indien est comme une récompense pour la randonnée de plusieurs heures à travers le parc national.

Les Tsingys d’une part et les grottes d’Ankarana d’autre part sont considérées comme des attractions touristiques unique à Madagascar. Ici, les animaux tels que les lémuriens, les espèces de chauves-souris rares et le fossa ont leur propre habitat. Fossa, également connu sous le nom de chat sauvage, est considéré comme le plus grand prédateur de l’île. Plusieurs dizaines d’espèces de reptiles, dont les caméléons Uroplatus, caméléon panthère et des serpents comme le serpent de nez de crochet d’or, sont ici dans le parc national. Et autour d’une douzaine d’espèces de lémuriens vivent dans le paysage. Le monde végétal est tout aussi riche en espèces. Le Randonnée et trekking à travers le parc national d’Ankarana est une expérience extraordinaire pour les fans de la nature.

L’infrastructure dans le parc lui-même est littéralement économe, sans eau et électricité. Il n’y a que deux endroits désignés pour camper. Sinon, il est recommandé de commencer les excursions d’une journée depuis le village de Mahamasina, d’y passer la nuit et de fournir suffisamment de provision de route.

Point culminant
– Tsingy rouge
– Baobabs et autres plantes extraordinaires
– Chauves-souris
– Le plus grand prédateur de Madagascar, le fossa
– différents caméléons et serpents

Équipement et matériel
– chaussure de randonnée ou chaussure de trekking
– assez d‘eau
– créme solaire

Durée
Excursion d’une journée (3-4 heures)
Visite de plusieurs jours (2-3 jours)